FR

Combien et comment déduire de ses impôts en 2019

Pour rappel, en 2019, seules les chaudières gaz à très haute performance énergétique (THPE) sont éligibles au CITE à un taux de 30% (c'est le cas de toutes les chaudières WOLF). Le plafond de dépense est fixé à 3 350 €TTC par équipement (ce qui correspond à un crédit d’impôt d’au plus 1005€ par équipement).

Le crédit d'impôt pour la transition énergétique Le fameux CITE

Le CITE vous permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses pour le changement de votre système de chauffage. . Tous les contribuables, qu’ils soient imposables ou pas, peuvent en bénéficier. Si le montant du crédit d’impôt dépasse celui de l’impôt dû, l’excédent est remboursé au ménage.

Les conditions pour en bénéficier :

  • Le logement doit être une résidence principale
  • Le logement est achevé depuis plus de 2 ans
  • Les travaux sont réalisés par une entreprise qualifiée RGE (Reconnu Garant de l'Environnement)

Les bénéficiaires possibles

  • les propriétaires occupants pour leur résidence principale uniquement
  • Les locataires
  • Les occupants à titre gratuit

Cette disposition est aussi valable pour un logement en copropriété.

Si les travaux sont réalisés par la co-propriété, les dépenses donnent droit au CITE dans la limite de sa quote-part.

Les nouveaux critères de performance correspondant à l’exigence de très haute performance énergétique sont les suivants : •

Pour les chaudières individuelles (puissance inférieure ou égale à 70 kW) :

  • efficacité énergétique saisonnière de 92% (critère aligné avec le coup de pouce chauffage) ; Toutes les chaudières WOLF ont un niveau de performance qui permet de bénéficier de ce Crédit D'impôt •
  • Pour les chaudières collectives (puissance supérieure à 70 kW) : chaudières à condensation obligatoirement, sans changement dans les indicateurs d’efficacité utile pour le chauffage (87 %, mesurée à 100 % de la puissance thermique nominale, et 95,5 %, mesurée à 30 % de la puissance thermique nominale).

Prélèvement à la source et crédits d’impôt : comment ça marche ?

Le prélèvement à la source est entré en vigueur le 1er janvier 2019. Un acompte de 60 % sera versé le 15 janvier aux bénéficiaires de certains crédits et/ou réductions d'impôt.

Déclaration et mode de calcul dans le cadre du prélèvement à la source

Le crédit d’impôt correspond à une somme déduite de votre impôt sur le revenu (IR). Si le crédit d'impôt est supérieur au montant de l’impôt, le surplus (ou la totalité si vous n’êtes pas imposable) donne lieu à remboursement par la Direction générale des Finances publiques.

Avec la mise en place du prélèvement à la source, les crédits d’impôt continuent d’être pris en compte dans le calcul de l’impôt sur le revenu. Ils sont calculés sur la base des dépenses que vous indiquez dans votre déclaration annuelle de revenus et versés avec une année de décalage.

Ainsi en 2019, les foyers perçoivent les crédits d’impôt relatifs à l’année 2018 et en 2020 ceux dus au titre de l’année 2019. Le calcul effectué au regard de votre déclaration d’impôt est toujours assuré par l’administration fiscale.

Important Vos dépenses éligibles à des crédits et/ou réductions d'impôt doivent être renseignées à l'appui d'une déclaration spéciale.