FR

GARANTIR EFFICACEMENT L’ÉNERGIE THERMIQUE
RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR ROTATIF

La récupération de chaleur flexible avec faible encombrement

Les récupérateurs de chaleur rotatifs font partie des systèmes de récupération de chaleur régénératifs (WRG). Possibilité d’application dans toute la plage de débit d’air. C’est en particulier dans les plus grandes plages de débit d’air qu’ils exploitent pleinement leur avantage de transmission de fortes puissances de récupération en un minimum d’espace. Les rotors doivent leur facilité d’utilisation universelle à leur construction particulière car le support, la profondeur, la hauteur de bande ondulée et le diamètre constituent des paramètres optionnels. La récupération d’énergie avec ou sans transfert d’humidité dépend du choix du support de même que de son revêtement.

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR ROTATIF À CONDENSATION

Le rotor à condensation se compose d’une masse d’accumulation (rotor), qui transmet la chaleur. Le rotor est entraîné par un petit moteur par l’intermédiaire d’une courroie. Une moitié du rotor se situe dans le flux d’air repris, l’autre dans le flux d’air fourni. En mode Hiver, la masse d’accumulation, située dans le flux d’air repris, est réchauffée par celui-ci. Sous l’effet de la rotation lente du rotor autour de l’axe central, l’énergie thermique est libérée dans l’air fourni frais, qui est ainsi réchauffé.

  • Rendement jusqu’à 85 %
  • Taux de transmission élevé dans un espace réduit
  • Nombreux domaines d’application grâce à une grande flexibilité
  • Réglage progressif de la puissance via la vitesse de rotation
  • Free cooling possible lors de l’arrêt du rotor
  • Faible perte de charge
  • Effet autonettoyant grâce au mode de fonctionnement
  • Fonctionnement continu, car pas de by-pass de dégivrage nécessaire

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR ROTATIF
À ROTOR ENTHALPIQUE

La masse d’accumulation du rotor dispose d’une surface hygroscopique et permet le transfert d’énergie mais aussi d’humidité. Le rotor est entraîné par un petit moteur par l’intermédiaire d’une courroie. Une moitié du rotor se situe dans le flux d’air repris, l’autre dans le flux d’air fourni. En mode Hiver, la masse d’accumulation, située dans le flux d’air repris, est réchauffée par celui-ci. En même temps, la surface hygroscopique du rotor absorbe la vapeur d’eau. Sous l’effet de la rotation lente du rotor, l’énergie thermique et la vapeur d’eau sont libérées dans l’air fourni froid, sec et frais.

  • Rendement jusqu’à 85 %
  • Taux de transmission plus élevé, dans un espace réduit
  • Possibilité de transfert d’humidité
  • Nombreux domaines d’application grâce à une grande flexibilité
  • Réglage progressif de la puissance via la vitesse de rotation
  • Free cooling possible lors de l’arrêt du rotor
  • Faible perte de charge
  • Effet autonettoyant grâce au mode de fonctionnement
  • Fonctionnement continu, car pas de by-pass de dégivrage nécessaire

RÉCUPÉRATEUR DE CHALEUR ROTATIF
À ADSORPTION

La masse d’accumulation du rotor à adsorption est revêtue d’une surface hygroscopique et permet une transmission de température et d’humidité tout au long de l’année. Le rotor est entraîné par un petit moteur par l’intermédiaire d’une courroie. Une moitié du rotor se situe dans le flux d’air repris, l’autre dans le flux d’air fourni. En mode Hiver, la masse d’accumulation, située dans le flux d’air repris, est réchauffée par celui-ci. En même temps, la surface hygroscopique du support absorbe la vapeur d’eau. Sous l’effet de la rotation lente du rotor autour de l’axe central, l’énergie thermique et la vapeur d’eau sont libérées dans l’air fourni froid, sec et frais. Ce processus est également possible dans le sens inverse. Le rotor à adsorption est également parfaitement approprié au mode Été. Grâce à ce mode de fonctionnement, il est possible d’économiser considérablement de l’énergie de refroidissement.

  • Rendement jusqu’à 85 %
  • Taux de transmission plus élevé, dans un espace réduit
  • Possibilité de transfert d’humidité/déshumidification
  • Nombreux domaines d’application grâce à une grande flexibilité
  • Réglage progressif de la puissance via la vitesse de rotation
  • Free cooling possible lors de l’arrêt du rotor
  • Refroidissement en mode Été
  • Faible perte de charge
  • Effet autonettoyant grâce au mode de fonctionnement
  • Fonctionnement continu, car pas de by-pass de dégivrage nécessaire